Exposition de l’artiste Ivan Sigg

Du 26 janvier au 24 février 2023

vernissage le jeudi 26 janvier, de 18h30 à 20h30

Nous avons eu le plaisir d’accueillir Ivan Sigg, artiste plasticien et ami de longue date du Petit Ney, dans le cadre des activités de l’association en 2021/2022.

Ses dessins seront exposées et proposés à la vente avec enchères secrètes :

Voici la marche à suivre :

1) choisissez un dessin, indiquez-nous vos coordonnées et offrez un prix d’achat. (sur place au Petit Ney ou par mail)

2) Ces « enchères » seront secrètement placées dans une boîte.

3) A l’issue de l’exposition, les dessins originaux seront attribués et remis ou envoyés au plus offrant.

Le prix d’entrée est fixé à 20€.

Recette solidaire entre I’artiste et Le Petit Ney.


Croquer une activité humaine

La pensée n’est pas bonne à décrire en direct la complexité de l’humain en mouvement. Le croquis permet de saisir le fugace. D’abord, je m’immerge et j’observe. J’aime les cuisinières ou les réparateurs de chaises. Je suis en attention totale. Pas trop longtemps pour ne pas émousser mes sens et freiner ma main. Par quoi commencer ? Et hop ! une chevelure, un imprimé de tissus, des yeux intenses, la posture générale d’un corps, l’ensemble du groupe avec les mots qui fusent… C’est parti ! Je regarde à peine ma feuille. La déformation et la ressemblance ne m’inquiètent pas : Moins j’y fais attention, plus vrai sera le résultat.

Tirer le portrait d’une conteuse,

 d’un conteur, d’une slameuse ou d’un slameur

Je suis face à une personne qui se raconte à travers un récit. Je m’infiltre dans cette histoire, dans le personnage, dans les mots. Je dois très vite trouver la bonne technique : Pour l’une ce sera des pastels de couleur, pour lui un pinceau Japonais à encre de Chine, pour elle enfin de l’aquarelle et beaucoup d’eau. Du rêche, du souple, ou du dilué, en fonction. Je me promène dans les corps et les visages comme dans des paysages à découvrir où les tignasses sont des forêts. La personnalité va se loger dans un nez, des pattes d’oie rieuses, un chemisier rouge, un regard moqueur, le geste d’une main, une paire de lunette de travers, des yeux trop grands, des hanches joyeuses, une casquette enfoncée, une bouche étroite et tombante. Tout le portrait va tourner autour de ce détail.